Fandom

Wiki Tekkenpedia

Tekken Revolution

962pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager


Tekken Revolution
Tekken revolution jaquette.png
DéveloppeursNamco
ÉditeursNamco
GenreJeu de combat
Sortie

11 juin 2013 (USA)

12 juin 2013 (Europe et Japon)

PlateformesPlaystation 3 (sur le PSN)
Personnages
Principaux

Kazuya Mishima

Jun Kazama

Jin Kazama

Précédé deTekken Card Tournament
Suivi deTekken Arena

Tekken Revolution est un free-to-play téléchargeable sur le Playstation Network. Il est exclusif à la PlayStation 3 et est sorti le 11 Juin 2013 aux États-Unis, et le 12 Juin 2013 en Europe et au Japon. Il a été créé pour faire vivre l'expérience arcade aux joueurs qui sont sur console de salon. Le mode online est fermé à partir du 21 mars 2017.

  

Description Modifier

Comme plusieurs de ses concurrents dans le monde des jeux de baston, la série Tekken sort son jeu free-to-play téléchargeable sur console de salon avec un épisode nommé Revolution.

Son modèle économique est assez simple : chaque joueur dispose de plusieurs pièces pour jouer au mode Arcade (2 pièces maximum) ou au mode Online (5 pièces maximum). Lorsqu'une pièce est utilisée pour jouer à un de ces modes, il faut attendre un certain temps, variable selon le mode, pour gagner une nouvelle pièce. Des tickets premium, permettant de jouer à n'importe quel mode et de booster les récompenses de fin de combat, sont offerts selon le nombre de victoire en mode en Online et selon le nombre de jours où le joueur s'est connecté. Si celui-ci ne veut pas attendre de gagner de nouvelles pièces ou de nouveaux tickets pour jouer, il peut acheter des pièces premium sur le PlayStation Store pour jouer à n'importe quel mode et à n'importe quel moment, et aussi booster ses récompenses de fin de combat (ces dernières sont cependant moins importantes qu'avec un ticket premium).

Le genre de jeu free-to-play étant développé à faible coût de production, le jeu ne reprend que des arènes de Tekken Tag Tournament 2 (seuls quelques effets de lumières et teintes sont modifiés) et ne change pas beaucoup graphiquement. Toutefois la musique est totalement revue. Aussi, on peut observer que la plupart des personnages féminins ont eu le visage remodélisé.

Au niveau du gameplay, quelques modifications sont à noter. Tout d'abord, le Bounce, apparu dans Tekken 6, a quasiment disparu : si certains coups ont encore cette priorité, il n'est plus possible de plaquer l'adversaire au sol pour qu'il rebondisse durant les juggles, qui ressemblent finalement à ceux de Tekken 5. De plus, se faire toucher en pleine roulade arrière de relevée ne se traduira plus par un nouveau combo.

Deux nouveautés de gameplay propre au jeu s'ajoutent. On note en premier lieu le Critical Art, qui permet à certaines attaques de multiplier les dégâts de manière aléatoire. Enfin, chaque personnage possède une technique nommé Special Art, un coup rendant le personnage invincible durant son exécution mais qui le rend aussi facilement punissable en cas d'échec.

Tekken Revolution se distingue aussi pour son aspect RPG et propose également d'améliorer les statistiques de son personnage : sa force (pour plus de dégâts), son endurance (pour une barre de vie plus longue) et sa vigueur (sa chance de faire des dégâts critiques grâce aux Critical Arts et d'être plus rapidement en mode Rage selon la différence entre la vigueur du joueur et celle de l'adversaire). En début de jeu, ces trois caractéristiques sont à 0 et le joueur est au niveau 1. Faire des combats permet de gagner des points d’expériences et d'augmenter d'un niveau. À chaque augmentation de niveau, tous les personnages gagneront des points d'aptitudes, qui eux permettent d'augmenter une caractéristique du personnage (force/endurance/vigueur). C'est au joueur de répartir ces points d'aptitudes pour améliorer la caractéristique qu'il veut. Cependant, cela demande aussi de dépenser l'argent du jeu (les Golds) gagné durant les combats. Chaque caractéristique peut être boostée jusqu'à 200, et comme dans les RPGs, le jeu demandera de gagner de plus en plus de points d'expériences pour gagner un niveau. Le jeu propose également de faire des combats avec des statistiques à zéro, pour plus de challenge.

Pour faire vivre le jeu, des événements sont aussi organisés : par exemple, pendant certains jours, nous pouvons gagner plus de points d'expériences que d'habitude, tandis que d'autres jours, nous pouvons récupérer plus de seaux sanglants en fin de combats (pour débloquer le personnage d'Eliza). De plus, occasionnellement, un nouveau mode de jeu s'ajoute : l'Armada Mokujin, accessible en dépensant un ticket Mokujin, un ticket ou une pièce premium. Ce mode consiste à affronter les mannequins d'entraînement du jeu (Mokujin, Tetsujin ou Kinjin) et permet de gagner de fortes récompenses si l'on en bat beaucoup.

PersonnagesModifier

À la sortie du jeu, il n'y avait que huit personnages disponibles.

Petit à petit, par l'intermédiaire de différentes mises à jour, le nombre de personnages jouables est monté jusque vingt-neuf. En plus de cela, il est possible de rencontrer quelques personnages non-jouables qui servent de boss.

Aussi, les personnages jouables doivent être débloqués. Pour ce faire, on peut procéder à un achat si la mise à jour 1.2 est faite, ou bien débloquer un personnage avec les points cadeaux gagnés en combattant. 

  

Sondages pour un nouveau personnageModifier

Les développeurs ont proposé un sondage exclusif le 12 juillet 2013 visant à ajouter un tout nouveau personnage pour Tekken Revolution. Pour ce faire, une liste d'anciens concepts abandonnés ou autres personnages encore jamais disponibles en combat à été mise en ligne sur Facebook.

Eliza en fut la grande gagnante, annoncée à l'occasion de la ComiCon de San Diego, le 19 juillet 2013.


1) Une membre sexy de la Tekken Force : sublime, elle est loyale à la Mishima Zaibatsu, mais n'a pas pris part à la rébellion lancée par Lars. Elle fut imaginée pour Tekken 5, mais fut retirée de peur que ses vêtements trop suggestifs pénalisent la classification du jeu, et n'a pas non plus été retenue pour Tekken 6. Elle aurait pu être une adepte du Silat, du Krav Maga, du Savate, du Taekkyeon, du Systema, ou de l'escrime. Son design pourrait être revu pour éviter qu'elle ne choque les organismes de classification.

2) Syake/Salmon : prévu pour Tekken 3, où son nom est d'ailleurs présent sur des lignes de code, il aurait eu des coups de poing qui l'auraient fait vaciller et des coups de pied qui lui auraient fait pondre des œufs. Les développeurs ne se sentaient pas de concevoir un tel personnage "gag", étant donné qu'il aurait fallu payer 100 ¥ pour l'incarner sur les bornes d'arcade japonaises. Il aurait été une cible permanente de Kuma.

3) Une femme vampire : une jeune fille longtemps emprisonnée par la famille Rochefort, là où Lili a été élevée, aussi belle que sombre. Imaginée pour Tekken 6, elle aurait été une adepte des arts martiaux et aurait pu lancer des boules de feu, mais fut simplement oubliée faute de temps, en raison d'un baby-boom chez les équipes de développement qui a obligé à certains sacrifices.

4) Shin Kamiya : le camarade de classe de Jin qui apparaît dans le film Tekken Blood Vengeance. Son principal problème est qu'il est mort dans le long-métrage, et qu'il aurait été difficile de l'intégrer dans le jeu, sauf dans un épisode se déroulant avant le film ou en tant que personnage immortel.

5) Tougou : membre de la Tekken Force et ami de Lars, il l'a rejoint dans sa rébellion contre Mishima Zaibatsu. Il apparaît dans la campagne de Tekken 6, possède un style de combat proche de celui de Lars, mais manie une épée pour certaines de ses attaques. Il a aussi une radio lui permettant de déclencher des attaques aériennes. Lui aussi est décédé, au cours du dernier jeu, et n'avait donc pas été conservé pour les épisodes historiques.

6) Une mariée zombie : l'idée est venue lors du développement de Tekken 3 et est revenue dans Tekken 6, où elle aurait été la sœur de Miguel, morte dans une attaque aérienne. Son panel de coups aurait été trop compliqué à concevoir à l'époque.

7) Une version femme de Paul : pour une raison inexpliquée, Paul se transformerait en fille très mignonne. L'idée avait été imaginée deux secondes puis abandonnée, mais les équipes ont décidé d'inclure ce personnage à la liste.

8 ) Une mante religieuse géante : lors du développement de Tekken 3, un bug causait une déformation graphique des joueurs, et les concepteurs du jeu ont imaginé qu'il serait intéressant de conserver ce bug sur un personnage, dont le nom est aussi présent dans le code du jeu sur arcade. Faute de temps, l'idée avait été abandonnée.

9) Un vieux monsieur lambda : un vieil homme classique, faible, comme n'importe quel vieillard. Une idée qui date du début de la série, mais qui a vite été oubliée.

10) Ganmi-chan : une jeune adolescente sumo qui idolâtre Ganryu. L'idée a été abordée pour Tag 2, mais écartée en cinq secondes pour ne pas corrompre la popularité du sumo déjà présent, mais un unique concept avait donné lieu à un personnage mignon, comme une fille des jeux Idol Master.

Le saviez-vous ?Modifier

  • Tous les stages présents dans le jeu viennent de Tekken Tag Tournament 2, le jeu précédent. Seules les musiques ont été changées.
  • Tekken Revolution avait pour seul but d'attirer de nouveaux joueurs débutants. Il ne faut pas le prendre en compte pour la suite des jeux Tekken.

Autres jeuxModifier

Jeux & Films

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard