FANDOM



Tekken
76731420101122 182500 0 big
DéveloppeursNamco
ÉditeursNamco, SCEE (Europe)
ConcepteursSeiichi Ishii
Masamichi Abe
Satoru Yamada
GenreJeu de combat
Sortie

Sortie Arcade
Été 1994

Sortie PSX Japon
31 mars 1995

Sortie PSX Europe/USA
Novembre 1995

Sortie PSN
Mai 2011
Plateformes Arcade
PlayStation
PlayStation 2 (dans Tekken 5)
PlayStation 3 (sur le PSN)
Personnages
Principaux
Kazuya Mishima
Heihachi Mishima
Arcade SystemNamco System 11
Suivi deTekken 2

Tekken (鉄拳, soit le Poing de Fer en japonais) est un jeu vidéo de combat en 3D développé et édité par Namco en 1994 en réponse à Sega avec son jeu Virtua Fighter sorti en 1993. Il s'agit du premier jeu de la série Tekken. Le jeu a été initialement développé pour les bornes d'arcade en tant que coin-op classique. L'année suivante, il fut porté sur PlayStation avant de monter sur le podium des meilleurs jeux jamais réalisés pour la console de Sony. En effet, Tekken est le premier jeu PlayStation à avoir dépassé la barre du million d'unités vendues.

En 2005, Tekken est rendu disponible sur PlayStation 2 dans la compilation namCollection disponible au Japon. Il est également disponible sur le PlayStation Store et, dans sa version arcade uniquement, dans le mode Arcade Historique de Tekken 5.

SynopsisModifier

Heihachi Mishima, richissime leader de la Mishima Financial Empire, organise un tournoi d’arts martiaux avec comme prix pour le vainqueur, une somme d’argent colossale. Les meilleurs combattants au monde s’inscrivent pour diverses raisons, telles que remporter l’argent, la gloire mais certaines sont aussi très sombres. Kazuya, le fils d’Heihachi, porte sur la poitrine la trace d’un douloureux passé. Il espère se venger de ce père, qui, lorsqu’il avait à peine 12 ans, l’avait jeté du haut d’une falaise. Pour survivre, Kazuya dû faire un pacte avec le Démon ; vendre son âme et obtenir vengeance… 

DescriptionModifier

Les personnages ont pour objectif de vaincre tous les adversaires pour remporter le tournoi et gagner le titre de King of Iron Fist Tournament. La version arcade propose 8 personnages jouables tandis que la version console en propose 17.

Avec un système simple et intuitif où chaque touche correspond à un coup du personnage contrôlé, Tekken s'est imposé sur le marché comme une référence dans le genre du jeu de combat.

Le jeu avait déjà quelques aspects qui ont fait le succès de toute la série des Tekken : fluidité du gameplay, bons graphismes et sons travaillés.

Le nombre, à l'époque impressionnant, de personnages ajouté à une histoire qui agit comme un fil conducteur encore et toujours dans les épisodes actuels sont des atouts que les joueurs apprécient encore à l'heure actuelle.

Modes de jeuModifier

  • Arcade Mode : Mode classique de Tekken qui fait office de mode histoire dans lequel on affronte un sous-boss propre à son personnage ainsi que le boss de fin. On y débloque un ending.
  • 2P Play Mode : Permet de jouer contre un autre joueur.
  • Test Mode : Permet de configurer les paramètres du jeu.

PersonnagesModifier

Personnages Non JouablesModifier

SolutionsModifier

Personnages déblocables :

  • Armor King : Finir le mode Arcade avec King.
  • Heihachi Mishima : Finir le mode Arcade sans perdre un seul combat avec un des huit personnages disponible dès le début du jeu.
  • Prototype Jack : Finir le mode Arcade avec Jack.


Débloquer la tenue de Devil Kazuya :

Pour le débloquer, il faut terminer les huit niveaux du mini-jeu Galaga en veillant à détruire tous les vaisseaux. Ce mini-jeu apparaît au lancement de Tekken pendant le chargement.

Le premier Tekken : Rave WarModifier

Quelques images des premières conceptions de Tekken sont disponibles dans l'art book Tekken Chronicle. On y apprend que le jeu devait s'appeler Rave War et on peut voir les personnages qui étaient prévus :

Le saviez-vous ?Modifier

  • Il s'agit du seul Tekken canonique où les sous-boss et boss de fin ne possèdent pas de cinématique.
  • À l'exception de Wang Jinrei, les voix des sous-boss et boss sont les mêmes que celles des personnages de base.
  • Dans l'ending de King, on peut voir de vrais enfants numérisés. Cette technique est aussi utilisée dans son ending de Tekken 2.
  • Dans l'ending de Yoshimitsu, on peut voir pour la première et dernière fois, Madame Law, mais aussi Forest Law, encore bambin, qui deviendra jouable plus tard dans Tekken 3.
  • Pour débloquer Devil Kazuya, il faut réussir le mini-jeu Galaga pendant le chargement du jeu.
  • Il est possible d'écouter toutes les musiques du jeu en mettant le disque dans un lecteur CD.
  • Dans la version arcade, les personnages faisaient une animation lorsqu'ils étaient sélectionnés sur la sélection des personnage. Dans la version PlayStation, les images des personnages sont fixes. De plus, l'annonceur prononçait les nom des personnages dans la version arcade, ce qui ne fut plus le cas sur PlayStation.
  • Les sous-boss et boss de fin ainsi que Devil Kazuya n'étaient pas jouables dans la version arcade du jeu.
  • Il s'agit du seul épisode où le boss de fin n'a pas une arène qui lui est associée.
  • C'est le seul jeu dans lequel le nom de l'arène apparaît en bas de l'écran durant le combat.
  • Il s'agit du seul épisode où les arènes apparaissent dans un ordre précis et non de manière aléatoire (excepté quand on commence le mode arcade et lors du combat de fin). En effet les arènes apparaissent dans cet ordre : Kyoto, Angkor Wat, Stadium, Monument Valley, Acropolis, Fiji, Szechwan, King George Island, Venezia, Chicago, Windermere puis cela recommence.
  • C'est le seul jeu où le joueur a la possibilité de changer la caméra avec la touche Select, pour une vue vers le haut ou vers le bas.
  • À l'exception de Kunimitsu, qui reprend les win poses de Yoshimitsu, tous les autres sous-boss ainsi que le boss n'ont qu'une seule win pose.
  • Tous les ending du jeu sont accompagnés de la même musique. On retrouve ce même procédé dans l'opus non-canonique Tekken Tag Tournament qui fait une exception pour Unknown, le boss de fin.
  • C'est le seul épisode canonique dans lequel aucun Kazama n'est jouable.
  • Des affiches de Tekken sont visibles dans le jeu Digimon Story : Cyber Sleuth.[1]
  • C'est le seul épisode qui propose d'entrer un nom juste après les crédits. Si le joueur passe les crédits, il n'est pas proposé à tous les coups.
  • Lors de l'E3 de 1995, Michael Jackson a testé le jeu sur borne d'arcade. Il s'agissait de la version C. [2]

Liens externes Modifier

Références  Modifier

  1. http://fr.tekken.wikia.com/wiki/Fichier:Digimon_Story_Cyber_Sleuth_tekken_2.png
  2. http://p.twipple.jp/uKIhv

Autres jeuxModifier

Jeux & Films

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.